INFOS UTILES | DOCUMENTATION | CONTACT

Archives mensuelles : août 2018

Une démarche volontaire visant à informer la société civile en cas d’incident

Lancée avec le Ministère de l’Environnement en décembre 2006, la « communication à chaud » est une démarche volontaire visant à informer les parties prenantes en cas d’incident ou d’événement perceptible de l’extérieur des sites. Elle traduit la volonté de mettre en œuvre un dialogue permanent entre les industriels de la chimie et les parties prenantes (presse, riverains, associations, mairies riveraines…).

Une odeur, un bruit exceptionnel, un rejet anormal, un départ de feu… fait l’objet d’un communiqué pour informer sur :

  • l’incident
  • son origine
  • les conséquences, s’il y en a
  • les moyens déployés.

Par cette démarche d’information directe et transparente, la communication à chaud concrétise les engagements pris par l’industrie chimique lors du Grenelle de l’Environnement.

Les industriels de la Chimie Rhône-Alpes s’impliquent fortement dans cette démarche volontaire.

Plus d’information sur la démarche >>

Incident sans gravité

Jeudi 2 août à 9h15, une fuite d’acide chlorhydrique a été détectée sur un réservoir de stockage. Le produit s’est écoulé dans la cuvette de rétention ce qui a provoqué des émanations gazeuses localisées.
L’alerte interne a été déclenchée immédiatement, les moyens d’intervention de la plate-forme ont été mobilisés et ont rapidement sécurisé la zone. Des rideaux d’eau de protection ont été mis en place pour isoler le secteur.
Le produit contenu dans le réservoir a été transféré vers d’autres stockage et des citernes.
La situation a été considérée comme maîtrisée à 11h30.
Il n’y a pas eu de conséquence sur la sécurité (pas de blessé), ni sur l’environnement.
Les autorités ont été prévenues.