INFOS UTILES | DOCUMENTATION | CONTACT

Archives mensuelles : mars 2019

Vencorex étend sa gamme de produits sans solvant

Conçue et fabriquée en France, cette innovation de Vencorex est destinée aux vernis et peintures polyuréthanes hautes performances. Vencorex répond ainsi à la demande du marché pour des composants de plus en plus respectueux de l’environnement.

Le Tolonate™ X F 800 présente l’avantage d’offrir un excellent compromis en matière de dureté et de flexibilité dans les formulations polyuréthanes (peintures, vernis, revêtements…). Grâce à ses propriétés, il apporte des performances exceptionnelles en termes de résistance aux impacts et aux rayures.
Il est ainsi particulièrement adapté à des matériaux soumis à de fortes contraintes, comme par exemple les peintures sur pales d’éoliennes.
Ce nouveau produit a été conçu par les équipes du centre de R&D de Saint-Fons (Rhône), il est fabriqué industriellement à l’usine de Pont-de-Claix.
Le Tolonate™ X F 800 a été lancé officiellement à l’occasion du salon European Coating Show (ECS) qui s’est tenu mi-mars à Nuremberg en Allemagne.

Inspecter, moderniser, investir : arrêt technique 2019

Comme c’est le cas tous les 3 ans, la plate-forme chimique du Pont-de-Claix procède à son grand arrêt technique, destiné à inspecter ses appareils, entretenir ses équipements et implanter de nouveaux équipements.
Les opérations ont débuté fin février.

L’inspection approfondie des appareils de génie chimique permet de s’assurer de leur intégrité et de leur fiabilité, afin de garantir la sécurité des installations. Ils sont supervisés par le service Inspection de la plate-forme, qui dispose d’un agrément spécifique de l’Administration. Corrosion, érosion, épaisseur et résistance des matériaux, qualité des soudures… Un millier d’équipements sont ainsi testés et vérifiés en utilisant des techniques très pointues comme l’endoscopie, la magnétoscopie, les ultrasons, la radiographie, le ressuage, etc.
Les sociétés de la plate-forme profitent de cette période pour effectuer des opérations de maintenance lourde, difficiles, voire impossibles à réaliser en période de pleine production.
Le dernier volet de cet arrêt consiste à investir dans la modernisation des équipements.
De nombreux « préventeurs » sont présents sur les chantiers pour veiller au respect des procédures, anticiper les situations à risque et conseiller les intervenants. Dans ce contexte, la priorité absolue est la maîtrise de la sécurité, ainsi que la protection de l’environnement.