INFOS UTILES | DOCUMENTATION | CONTACT

Archives mensuelles : avril 2019

Extracthive : lancement du projet Relicario (recyclage de fibres de carbone)

Le 4 et 5 avril dernier s’est déroulée sur la plateforme la réunion de lancement officielle du projet RELICARIO, coordonné par la société EXTRACTHIVE et en présence de l’ensemble des partenaires.

Ce projet, soutenu et cofinancé par la KIC RAW MATERIALS, vise à développer sur la plate-forme une unité de démonstration de recyclage de fibres de carbone, présentes dans de nombreux matériaux issus de l’aéronautique, l’automobile ou encore les parcs éoliens.

Plus d’informations sur ce projet >>

En accueillant cette unité de démonstration, Grenoble Chemical Park confirme son positionnement comme site d’accueil d’activités nouvelles à vocation environnementale et en faveur de la transition énergétique.

Une démarche volontaire visant à informer la société civile en cas d’incident

Lancée avec le Ministère de l’Environnement en  2006, la « communication à chaud » est une démarche volontaire visant à informer les parties prenantes en cas d’incident ou d’événement perceptible de l’extérieur des sites. Elle traduit la volonté de mettre en œuvre un dialogue permanent entre les industriels de la chimie et les parties prenantes (presse, riverains, associations, mairies riveraines…).

Une odeur, un bruit exceptionnel, un rejet anormal, un départ de feu… fait l’objet d’un communiqué pour informer notamment sur :

  • l’incident
  • son origine
  • les conséquences, s’il y en a
  • les moyens déployés

Par cette démarche d’information directe et transparente, la communication à chaud concrétise les engagements pris par l’industrie chimique lors du Grenelle de l’Environnement.

Les industriels de la Chimie Rhône-Alpes s’impliquent fortement dans cette démarche volontaire.

Plus d’information sur la démarche >>

Incident mineur sans conséquences

Mercredi 3 avril 2019 à 18h30, des émanations de chlore ont été détectées dans un atelier de production de la plate-forme. La fuite est survenue lors de la remise en service d’un équipement.
L’alerte interne a été lancée immédiatement. Les moyens de secours de la plate-forme, notamment la compagnie de sapeurs-pompiers, ont été mobilisés et sont intervenus pour sécuriser la zone.
L’origine de la fuite a été identifiée rapidement par les équipes du secteur concerné. L’incident a été maîtrisé dans la foulée. La situation est revenue à la normale à 19h30.
Il n y a pas eu de conséquence pour l’environnement, il n’y pas eu de blessé.
Les autorités ont été informées, l’incident a été classé « incident mineur perçu de l’extérieur » et va faire l’objet d’une analyse pour qu’il ne se reproduise pas.

Cet incident fait l’objet d’une information à la presse locale, dans le cadre de la démarche « communication à chaud », qui vise à informer sur les incidents, même mineurs qui peuvent survenir sur les sites chimiques.