INFOS UTILES | DOCUMENTATION | CONTACT

Incident sur la plate-forme chimique de Pont-de-Claix

Vendredi 2 août 2013, vers 6h30, un atelier de concentration d’acide nitrique s’est arrêté automatiquement, suite à un défaut électrique sur son système de sécurité *.

L’arrêt automatique a engendré un rejet d’un nuage blanc de vapeur d’eau, chargé légèrement en acide nitrique, durant la phase d’arrêt complet de l’installation.

L’alerte a été donnée et les moyens de secours internes, notamment la compagnie de sapeurs -pompiers volontaires de la plate-forme, ont été déployés pour baliser la zone et s’assurer d’absence de risque vers l’extérieur. Le nuage est resté localisé au niveau de l’atelier. Les salariés de la zone concernée ont été mis à l’abri durant l’alerte.

Les autorités ont été averties, conformément aux procédures.

A 7h30, le dispositif d’alerte est levé, la situation étant complètement maîtrisée.

On ne note aucune atteinte aux personnes , ni à l’environnement, à l’intérieur ou à l’extérieur de la plate-forme.

Il n’y a pas eu de risque pour les populations riveraines, mais le nuage a été visible de l’extérieur du site. Les mairies riveraines et  la presse locale ont donc également été informées.

 

face à une telle situation, le système de sécurité prévoit, par précaution, l’arrêt immédiat de l’atelier.

 

Cet incident fait l’objet d’une information à la presse locale, dans le cadre de la démarche « communication à chaud », qui vise à informer sur les incidents, même mineurs qui peuvent survenir sur les sites chimiques.